Questerre Energy

le blogue de Michael

A propos de Mike

Président et chef de la direction de Questerre Energy

M. Binnion est l'un des actionnaires fondateurs de Questerre et a été le chef de la direction et président de Questerre ENTERY Corp. , depuis Novembre l'an 2000.

M. Binnion a été activement impliqué dans la gestion du financement et de la direction de nombreuses entreprises privées et publiques au cours des 16 dernières années à travers sa société d'investissement , Crossing Inc. M. Binnion de Rupert a été président et administrateur de Terrenex et son prédécesseur d'Octobre 1995 à Avril 2008. Il a été président et chef de la direction de Flowing Energy Corp. , une société d'exploration et de production junior, à partir de Juin 1996 to Décembre 2001 et a servi comme président du conseil de 2002 à 2004. Il a été président et Directeur financier de Canargo Energy Corporation , une société d'exploration et de production indépendante de 1997 à 2000. de 1992 à 1997, il a été directeur exécutif de Crossfield House Inc. , une banque d'affaires privée . De 1992 à 1998, il était un actionnaire minoritaire et directeur d'une société d'investissement privée qui a tenu intérêt pour les cours de l'immobilier et des terrains commerciaux . Auparavant , il était directeur du groupe High Tech chez Clarkson Gordon , une division de Ernst & Young , spécialisée dans les financements assistant d'impôt. M. Binnion a servi comme président du conseil d' Sylogist Ltd de Mars 2000 à Février 2002. Il a été directeur de Sylogist Ltd. depuis Mars 1997. Il a servi comme directeur de Magnus Energy, Inc. du 4 Mars 2005 au Novembre 2007. M. Binnion sert comme administrateur indépendant de l'Extrême-Arctique Energy Services Trust . M. Binnion est comptable agréé et détient un baccalauréat en commerce de l' Université de l'Alberta .

nov.
10

L’acceptabilité sociale au Québec

Un nouveau ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles a été nommé par le gouvernement québécois. Tout le monde veut savoir quels seront les conséquences de ce changement sur notre approche au Québec. Tout le monde en incluant nos opposants.
 
Le Ministre a une fois de plus clairement répété l’idée populaire selon laquelle il n’y a pas d’acceptabilité sociale pour la fracturation au Québec. Le Ministre précédent et le Premier Ministre ont dit la…

Lire la suite
sept.
27

Parlons de l’avenir de l’industrie au Québec

La conférence annuelle de L’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) s'ouvrira à Montréal avec un cocktail à 17h, le dimanche 29 octobre. Notre thème s’articulera autour d’un nouveau modèle d'entreprise pour relancer l’avenir du développement du pétrole et du gaz québécois.
 
Au début de 2011, dire à quelqu'un au Québec que la fracturation hydraulique était une bonne chose pour la société était comme dire à quelqu'un lors d'un cocktail en Norvège…

Lire la suite
juil.
05

«Les opposants ne savent pas de quoi ils parlent»

Le Ministère des Ressources Naturelles a rendu public le plan d’action du gouvernement concernant la transition énergétique du Québec [Voici le lien]. Les opposants ont rapidement critiqué le plan avec leurs usuels arguments bidons à propos des impacts du gaz et du pétrole. Comme si les éoliennes étaient sans impacts!

Il est important de garder en tête ce qu’il a fallu pour en arriver là…

Lire la suite
janv.
21

Le Québec a une nouvelle loi sur les hydrocarbures

J’ai attendu pour bloguer au sujet de la nouvelle loi québécoise sur les hydrocarbures. La première question que tous me posent est : quelles sont les implications de cette loi. J’ai pris le temps d’y réfléchir afin d’avoir un peu de perspective. Après cinq années à plaider et à pousser pour avoir une loi, c’est un peu comme gagner un marathon. Sommes-nous plus contents d’avoir eu du succès ou plus contents que ce soit terminé?

La nouvelle loi, basée sur la nouvelle politique énergétique…

Lire la suite
sept.
26

L’industrie aussi s’oppose à l’expropriation

Notre industrie ne veut pas travailler dans les municipalités et les communautés agricoles où elle n’est pas la bienvenue. Le succès de nos projets dépend entièrement de la bonne volonté des gens qui demeurent là où nous travaillons.

 

La notion d’expropriation évoque des émotions fortes. Un des fondements de notre prospérité en tant que société est la garantie que nos maisons et notre propriété sont à l’abri de décisions arbitraires des gouvernements.

 

À l’Association…

Lire la suite
mai
16

Pourquoi ne pas écrire un blogue?

Il y a six ans, j’ai écrit mon premier article de blogue qui s’intitulait « pourquoi écrire un blogue? » (http://www.questerre.com/mike-blog/2011/01/05/why-write-a-blog/). En fait, j’y écrivais principalement sur les raisons… de ne pas en écrire un!

Ce fut le jour où j’ai sauté dans la folle aventure du débat sur les hydrocarbures. Dans le temps, dire que la fracturation était un bon procédé était un…

Lire la suite
avril
10

Un livre vert pour faire changer les lumières rouges

Les gens qui me connaissent bien savent que je ne passe pas mon temps à louanger le travail des gouvernements. Toutefois, je reconnais que le gouvernement du Québec fait preuve d’un leadership essentiel au sujet de l’acceptabilité sociale, et qu’il mérite nos compliments.

Notre découverte de gaz naturel dans l’Utica de Bécancour et Lotbinière a lancé le débat sur les hydrocarbures en 2010. Depuis, toute une série de projets en matière d’énergie ont vu…

Lire la suite
avril
04

Une nette exagération

Une des phrases les plus célèbres de Mark Twain disait : « les nouvelles au sujet de mon décès ont nettement été exagérées ». On peut aussi dire que la nouvelle qui disait que Questerre quittait le Québec était aussi une grosse exagération.

Peu importe que les autorités basées à Calgary estiment que le risque pour l’industrie énergétique soit plus élevé que jamais au Québec. Leur opinion basée sur des comptes rendus médiatiques faisant part d’instabilité…

Lire la suite
févr.
08

Un tweet de 140 pages…

Un collectif spontané, autoproclamé et se donnant lui-même un nom vient de publier une mise à jour d’un vieux rapport. Leur hypothèse est que la réglementation au Québec est si mauvaise qu’elle incite à « gaspiller notre eau douce pour quelques gouttes de pétrole ». La rédaction fait paraître leur « étude » comme si c’était un débat à sens unique sur Twitter, avec des références à des articles de journaux.

Comme le titre le laisse imaginer, si vous êtes…

Lire la suite
déc.
08

Pire que la politique énergétique nationale (PEN)

Si l’histoire est condamnée à se répéter, alors la situation de l’énergie au Canada en 2015 a un air de déjà-vu datant des années 1980.

La politique énergétique nationale de Pierre Trudeau a forcé l’Ouest canadien à vendre ses ressources naturelles sous les prix du marché au reste du Canada. La politique des années 1980 représentait un transfert massif d’une partie du pays vers d’autres régions. Les bénéfices sont demeurés au Canada et le gouvernement fédéral a conservé les revenus de…

Lire la suite